Soutenance publique de thèse_17/06/2024_Khaoula STITI

“Heritage at the Nexus of Participation and Digital Platforms:
Contextual Specificities in Tunis and Theoretical and Experimental
Frameworks.”

“Patrimoine à l’Intersection de la Participation et des Plateformes Numériques : Spécificités Contextuelles à Tunis et Cadres Théoriques et Expérimentaux.”

Supervisor: Professor Samia BEN RAJEB
Co-supervisor: Professor Leïla AMMAR (UCarthage, Tunisie)
Co-advisor: Doctor Safa ACHOUR
Department: AIA_BATir (ULB)

Date and time: MONDAY JUNE 17, 2024, AT 3PM

Location: USquare
Rue Fritz Toussaint, 8
Building A
Room: U.A.1.23 – OpenLab

Summary:

This doctoral research project delves into the multifaceted nature of heritage, with a specific focus on the convergence of participation and digital platforms. It addresses research inquiries about the specific management of heritage in post-revolutionary Tunisia, the theoretical framework surrounding participation actors and practices, interactions with participatory digital heritage platforms, and considerations for designing a participatory mobile platform based on P@trimonia 2 research project. The aim is to provide an understanding of the intricate dynamics inherent in heritage management and digital engagement. The manuscript comprises several chapters exploring these inquiries, ranging from an examination of the contextual specifics in Tunis to the conceptualization of a participatory mobile platform. Each chapter presents contributions based on case studies, literature reviews, and workshops, exploring diverse aspects of participatory practices in heritage and the role played by digital platforms. These contributions collectively enhance the comprehensive understanding of the intricate interplay among heritage, participatory practices, and digital platforms within and beyond the unique context of Tunis.

Résumé :

Ce projet de recherche doctorale explore des multiples facettes du patrimoine, en se concentrant particulièrement sur l’intersection entre la participation et les plateformes numériques. Il aborde des questions de recherche liées à la gestion spécifique du patrimoine dans la Tunisie post-révolutionnaire, au cadre théorique des acteurs et pratiques de participation, aux interactions avec les plateformes numériques participatives de patrimoine, et aux considérations pour la conception d’une plateforme mobile participative en se basant sur le projet de recherche P@trimonia 2. L’objectif est de fournir une compréhension des dynamiques complexes inhérentes à la gestion du patrimoine et à la participation numérique. Le manuscrit se compose de plusieurs chapitres explorant ces questions, allant de l’examen des spécificités du contexte de recherche à Tunis jusqu’à la conception d’une plateforme mobile participative. Chaque chapitre offre des contributions basées sur des études de cas, des revues de littérature, et des recherches de terrain, explorant divers aspects des pratiques participatives dans le patrimoine et le rôle des plateformes numériques. Ces contributions contribuent à la compréhension de l’interaction complexe entre le patrimoine, les pratiques participatives, et les plateformes numériques dans et au-delà du contexte unique de Tunis.

Présentation de thèse de doctorat_29/03/2024_ G. MATONDO

Les conflits fonciers (2025-2019) et le développement territorial à Mbanza-Ngungu en République Démocratique du Congo : entre droit traditionnel et droit moderne.  Lecture sociojuridique à l’aune des cités”.

La thèse de doctorat est réalisée en cotutelle avec la faculté d’architecture de l’ULB, sous la supervision de Judith Lemaire (promotrice ULB), Jean-Louis Genard † (ULB), Pascal Kamufuenkente (Université de Kongo), Bernard Kormoss (co-promoteur Uliège) et Sophie Dawance (Uliège).

La présentation, en forme de séminaire, est organisée préalablement à la soutenance publique de la thèse qui aura lieu à l’ULB au courant du mois d’avril. 

Date et horaire :         29 mars à 13h30-14h45

Lieu :                          Faculté d’Architecture (Salle Comodale), Boulevard de la Constitution 41, 4020 Liège. 

Résumé

La question des conflits fonciers dans le contexte de la fabrique urbaine à Mbanza-Ngungu, ville de la République démocratique du Congo, touche des controverses de divers ordres. Celles-ci concernent les dimensions foncières et urbanistiques et se résument en un clivage modernité-tradition par rapport à la réglementation de la terre (support du développement urbain) et aux mécanismes d’occupation, de mise en valeur et de sécurisation des terrains.

Vue la complexité de la matière, le travail fonde son analyse sur l’approche (sociologique) des cités développée par Boltanski et Thévenot qui est contextualisée en situation africaine par des cités kôngo. Il esquisse une triple démarche socio-anthropologique, juridique et urbanistique, en vue de rechercher le compromis pour une société en transformation, qui n’est plus que traditionnelle mais qui n’est pas non plus que moderne, mais se veut d’une autre modernité, alter-moderne.

Soutenance de thèse_6/03/2024_P. Kunysz : L’existence en friche

La Faculté d’Architecture a le plaisir de vous inviter à la soutenance de thèse de Pavel Kunysz intitulée : “L’existence en friche. Enquêtes sur les imaginaires sociaux de lieux délaissés et les pratiques de leurs enchantements“.

https://www.archi.uliege.be/cms/c_6464599/fr/archi-pavel-kunysz : Soutenance de thèse_6/03/2024_P. Kunysz : L’existence en friche
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search